“This song was written for the Block Party for Migrant Justice organized by Rap Battles for Social Justice, in Montreal, in April 2017. The MC who performed the first verse was dressed as a nationalist border agent – proudly holding Québécois AND Canadian flags. The second verse is a response.”

Le colon :

Moi chu pas raciste mais…
Chiites, sunnites, rien à chier je m’en crisse
Les Québécois s’unissent sous la fleur de lys
T’es blacklisté pis c’pas la faute d’la police
Sécurité frontalière : j’protège nos arrières
Parle moi pas de justice, fais ta juste part
Si tu veux rentrer dans mon territoire
Je suis fier de mes soldats, on a pu de place, c’est sold-out
Si t’as pas de cash, c’est move out: get the fuck out
Je suis fier de mes soldats, on a pu de place, c’est sold-out
Si t’as pas de cash, c’est move out: get the fuck out !

L’autre:

Shut the fuck up ! Simon says shut the fuck up!

Tu pues du PQ, Tu pues de la Charte des valeurs,
T’as peur de l’ombre de ton cul pis de toute c’qui vient d’ailleurs
Mais moi chu on fire so check moi ben pis ferme ta yeule
Québec ou Canada d’ailleurs, C’comme l’argent Canadian Tire :
I dont give a fuck i’m so tired.
Fuck les drapeaux fuck la popo, don’t want no flag to be proud of
Pis by the way le pays que t’oses appeler le tien
il s’est bâti sur le sang des amérindiens
Ton ressentiment d’identité nationale
C’tune plaie virulente une infection virale
Ta liberté d’expression, quand tu dis juste d’la marde
C’t’une liberté d’excrétion, t’es juste un estie d’malade
Tu fais juste chier du Bock-Côté, tu ferais mieux de te taire
T’as le colon irrité, tu manges trop de fibre identitaire…
Fuck Donald Trump mais fuck aussi Justin Trudeau
Pour vrai j’ai d’autre chose à faire que d’applaudir les libéraux
Ni Patrie ni état Ni Québec Ni Canada
Ni Patrie ni état Ni Québec Ni Canada
No border pis no fucking nation
If you’re holding up a flag then you’re missing the point